contact rubrique Agenda Culturel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

“Il y a de l'autre” Les réveils de l'image
à l’atelier des Forges, parc des Ateliers, Les Rencontres de la photographie, Arles

du 4 juillet au 25 septembre 2016



www.rencontres-arles.com

www.agnesgeoffray.com

 

© Anne-Frédérique Fer, présentation de l'exposition par les commissaires, le 5 juillet 2016.

1935_Il-y-a-autre1935_Il-y-a-autre1935_Il-y-a-autre

Légendes de gauche à droite :
1/  Barbara Breitenfellner, WVZ 286, 2015. Avec l’aimable autorisation de l’artiste.
2/  Laurent Fievet, States of Grace, 2015, Avec l’aimable autorisation de l’artiste.
3/  Couverture Il y a de l’autre, texte de Julie Jones et Agnès Geoffray, aux éditions Textuel.

 


1935_Il-y-a-autre audio
Interview de Julie Jones et Agnès Geoffray, commissaires de l'exposition,
par Anne-Frédérique Fer, à Arles, le 5 juillet 2016, durée 12'36". © FranceFineArt.

 


extrait du communiqué de presse :

 

Commissaires de l'exposition : Julie Jones et Agnès Geoffray.



Avec Collection Mrs. Merryman, Marcel Broodthaers (1924), Artavazd Pelechian (1938), Tom Molloy (1964), David Campany (1967), Batia Suter (1967), Barbara Breitenfellner (1969), Laurent Fiévet (1969), Melik Ohanian (1969),Adam Broomberg (1970) et Oliver Chanarin (1971), Pauline Boudry (1972) et Renate Lorenz (1963), Éric Baudelaire (1973), Marc Bauer (1975), Alexandra Leykauf (1976), Laura Gozlan (1979) et Benjamin Laurent Aman (1981), Cyrielle Lévèque (1989)

Si la citation, l’emprunt ou le ré-usage des images sont, depuis les origines, une des portes d’accès à l’histoire des arts, l’apparition du film et de la photographie a particulièrement encouragé ce type de pratiques. Les itinéraires de ces nouvelles images sont un sujet qui continue à retenir, avec obsession, l’attention de nos contemporains. Cette exposition propose une lecture sensible de ces réactivations visuelles dans le champ spécifique de l’art actuel : il s’agira de rendre hommage à une génération d’artistes chiffonniers qui s’adonnent à la collecte et au réveil des images oubliées, empruntées à d’autres. Comment l’image vient-elle hanter nos mémoires individuelles et nourrir nos imaginaires collectifs ? En quoi le ré-usage iconographique permet-il de penser la fragmentation, la violence des corps et des identités ? Comment jouer de la multiplicité de l’image ? Le projet Il y a de l’autre est pensé et élaboré autour du dialogue et des rencontres. Car il y a bien de l’autre en chacun de nous.
Agnès Geoffray et Julie Jones


Publication : Il y a de l’autre, éditions Textuel, 2016.